Entretien de la maison, Les étapes vers le zéro déchet

2 règles pour déserter le supermarché #step 3

2 règles pour déserter le supermarché

En rédigeant mon article « débuter dans le zéro déchet, step 1« , je me suis rendu compte que la seule chose qui me conduisait encore au supermarché, une fois par mois, était le papier toilette. Wahou, mais avant j’y allais plusieurs fois par semaines!!

Je voudrais donc vous expliquer aujourd’hui comment en appliquant deux règles simples on peut parvenir à ce résultat. Vous imaginez? Ne faire vos courses qu’au marché et dans des jolies épiceries écolo, c’est quand même plus sympa non?

RÈGLE 1 anti-supermarché: REMPLACER LES PRODUITS JETABLES PAR DES OBJETS RÉUTILISABLES

Voici 6 types d’objets d’utilisation quotidienne que nous avons été habitués à acheter, porter jusqu’à chez nous, utiliser puis jeter, puis redescendre jusqu’à la poubelle. Vous imaginez, la perte de temps, d’argent et d’énergie? Normalement, les seules choses qui entrent chez nous devraient être celles qui en ressortent soit via notre compost, soit via les égouts… vous m’avez comprise.

2 règles pour déserter le supermarché

  • Les éponges

Cela fait des mois que je n’ai plus d’éponge chez moi et… rien n’a changé dans ma vie^^ Pour nettoyer les surfaces dans ma cuisine comme dans les sanitaires, j’utilise des chiffons microfibres lavables et mon pschitt au vinaigre blanc, et pour la vaisselle, une brosse à manche (avec tête changeable et compostable) et quand cela est nécessaire une paille de fer (utilisable à vie!). Vous pouvez également vous fabriquer un tawashi avec de vieux vêtements ou collants.

  • Les sopalins

Le chiffon micro-fibre remplit aussi parfaitement son office!

  • Les cotons démaquillants

Équipez-vous d’un kit de disques démaquillants lavables, ils sont très agréables d’utilisation et durent longtemps! Il suffit de les mettre à laver avec votre linge et le tour est joué.

2 règles pour déserter le supermarché

  • Les mouchoirs

Beuuurk pas des mouchoirs en tissu!!! Bon: combien d’entre nous ne réutilise jamais plusieurs fois un mouchoir en papier? Parce que du coup, le concept du mouchoir en tissu n’a rien de plus dégueu, et au contraire: le gros cracra dans l’histoire, c’est le mouchoir en papier qui déforeste l’Amazonie, pollue nos cours d’eau et nos organismes à coups de produits blanchisseurs, et se transforme en fumée lors du passage à l’incinérateur! En plus, si on parle un peu technique, le tissu absorbe mieux, ne se déchire pas et ne nous laisse pas les mains toutes gluantes en cas de salve un peu puissante^^ Alors niveau entretien, je vous l’accorde, il est plus exigeant: il faut faire tremper sa fournée de mouchoir dans le savon de Marseille et le vinaigre et frotter un peu avant la machine, voire les faire bouillir en cas de grosse grippe, mais franchement sinon ce n’est que du bonheur 😉

Vous pouvez tout simplement en découper avec des ciseaux crantés dans d’anciens draps bien souples et bien doux, ou en acheter des tout beaux dans une brocante! Je vous conseille de choisir un tissu non uni et de couleur foncée pour ne pas vous embêter à jouer les maniaques niveau tâches.

2 règles pour déserter le supermarché

  • Les cotons-tiges

Le concept de coton-tige représente pour moi tout ce que la culture du supermarché a d’infantilisant. Maman mondialisation se charge de nous nettoyer les oreilles à coups de bâtonnets de plastique fabriqués en Chine et de coton produit en Inde et blanchi au Bengladesh. Non mais franchement les gars, on a un doigt qui s’appelle l’auriculaire, et qui marche super bien sous la douche avec un peu d’eau chaude!! Ou sinon, pour ceux que le concept du doigt repousse, il existe les auriculi, petits instruments qui accomplissent la même fonction que le coton-tige, mais en version lavable.

2 règles pour déserter le supermarché

  • Les tampons/serviettes

Se ruiner à acheter des objets qui nuisent à notre santé, ça ne fait pas rêver. Pourtant, c’est ce que fait la majorité des femmes avec les tampons et les serviettes, qui contiennent-même parfois les bio- une quantité de produits chimiques effarante. Quel dommage de mettre en danger l’un des endroits les plus précieux et fragiles de notre corps… tout en vidant nos porte-monnaies, et en 2 règles pour déserter le supermarchéabîmant notre environnement! Il existe depuis quelques années une solution toute simple au succès grandissant: la coupe menstruelle. Je reconnais que le terme ne fait pas saliver, mais quoi qu’il en soit ça change la vie! Si le démarrage n’est pas des plus agréables et que cela demande une période de transition plus ou moins longue en fonction des utilisatrices, une fois que cette nouvelle habitude est en place on en oublie que l’on a ses règles!! On peut s’en procurer en pharmacie ou magasin bio. Attention à bien choisir la taille. Quelques explications ici pour l’utilisation!

En complément, vous pouvez utiliser des serviettes hygiéniques lavables. Il suffit de les faire tremper un peu à l’eau froide ou tiède si possible puis de les laver au savon de Marseille à l’eau tiède ou en machine à 40, et de les faire sécher à l’air naturel (pas sur un radiateur!). Je vous conseille la marque Plim, qui produit des accessoires techniques et de vraie qualité! Il y a aussi le flux instinctif libre, qui est vraiment l’idéal, mais il demande beaucoup d’investissement de départ pour rééduquer des muscles malheureusement un peu oubliés!2 règles pour déserter le supermarché

RÈGLE 2 anti-supermarché: FABRIQUER SOI-MÊME

Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous encourage à aller faire un tour sur mon article qui présente les 9 produits qui suffisent à la totalité du ménage et de l’hygiène. En les achetant une fois (sauf le vinaigre qui nécessite des réapprovisionnements fréquents), vous pourrez vous en servir pendant plusieurs mois pour préparer tous vos produits ménagers et d’hygiène sans sortir de chez vous 🙂

L’intérêt? A une consommation coûteuse, dangereuse pour votre santé et pour l’environnement, désagréables (bonjour la file d’attente en caisse aux heures de pointe), vous substituez un mode de vie économique, sain et écologique, et re-lax!

Voici une liste de ce que vous pourriez fabriquer vous-même au lieu de l’acheter au supermarché:

4 Comments

  • Reply Ellis 1 juin 2016 at 19 h 35 min

    Et pour les serviettes en papier (remplacées par un carré de sopalin), tu utilises la version tissu également ? Même pour le midi au travail ?

    • Reply abracada-vrac 2 juin 2016 at 10 h 00 min

      Bonjour Ellis! Oui, nous avons de jolies serviettes de table en lin, qui font leur petit effet 🙂 C’est plus joli d’avoir de vrais couverts, un tupp en verre et une serviette en lin pour manger, plutôt qu’un emballage et des couverts en plastique, et des serviettes en papier, tu n’es pas de mon avis? 🙂

  • Reply Greenie Enherbe 12 décembre 2016 at 19 h 19 min

    Pour le shampoing, il y a une solution toute simple mais qui nécessite un peu plus de temps qu’un shampoing classique.
    En fait tu mets une cuillère de ghassoul avec une à deux cuillères d’eau, tu laisses cette mixture sur ton cuir chevelu minimum un quart d’heure et le tour est joué. Après tu peux mettre du vinaigre de cidre, du miel et de l’huile essentielle adaptée à tes cheveux pour améliorer la recette !

    • Reply abracada-vrac 6 avril 2017 at 10 h 19 min

      Merci pour la recette 😉

    Leave a Reply