Hygiène, beauté, bien-être

Démaquillant minimaliste!

Démaquillant zéro déchet

On va souvent chercher très loin des solutions qui étaient en fait à portée de main. C’est comme cela que j’ai passé en revue toutes les inventions possibles et imaginables pour trouver une alternative au démaquillant sous emballage.

Ma peau supportant difficilement les lavages à l’eau quotidiens, j’utilise depuis plusieurs années de l’eau florale, que l’on ne peut trouver en vrac à cause de sa fragilité. Je vous passerai toutes les techniques alternatives que j’ai envisagées et/ou testées, pour en venir directement à cette conclusion: la solution la plus simple est bien souvent la meilleure!

La voilà, cette solution:

Pour commencer, je ne me nettoie le visage que le soir. D’une part, je pense que la peau se salit beaucoup moins la nuit que le jour, et d’autre part, se nettoyer le visage trop souvent entretient le cercle vicieux de la production de sébum (comme pour le cuir chevelu!).

Question sébum, les perturbateurs endocriniens que contiennent les produits de « beauté » du commerce n’arrangent rien! En utilisant un produit entièrement naturel et en arrêtant d’agresser la peau à coups de double nettoyage par jour, ce problème a des chances de s’estomper avec le temps. L’alimentation joue également un rôle clé sur les glandes responsables… Dans la phase de transition du chimique au naturel, si votre visage brille quand même le matin, vous pouvez utiliser de la fécule de maïs (maïzena) avec votre plumeau habituel comme poudre matifiante. Essayez de ne l’utiliser qu’en cas de réel besoin, car elle peut être irritante pour certaines peau.

Bref, j’en viens à mon démaquillant minimaliste: de l’huile, et c’est tout!

Comment ça marche? Il suffit de mettre un peu d’huile dans les mains, de la répandre sur le visage et sur le cou, et de masser délicatement la peau, en en profitant pour décontracter les zones de tension. Ensuite, poser les mains à plat sur la peau, appuyer un peu et retirer, pour leur faire jouer un rôle de ventouse: le but est d’aspirer grâce à l’huile les saletés qui se sont logées dans les pores.

Enfin, mouiller et essorer un disque démaquillant lavable, et retirer l’huile avec cette compresse humide, en répétant deux ou trois fois la manip si besoin.

Après le démaquillage j’applique une petite quantité d’huile sur mon visage et mon cou, mais peut-être sentirez-vous que cela n’est pas nécessaire pour vous.

Et le matin, ça ne brille pas?

Non M’dame! La peau est parfaitement mate. Et je dors sur des oreillers blancs, qui n’ont pas l’air traumatisés par mon soin à l’huile!

Quelle huile utiliser?

Votre huile végétale préférée. Veillez à choisir celle qui vous convient, à vous! Voir cet article du blog Tendance Radis. De mon côté, dans un souci toujours de simplicité, de provenance locale et d’économies, j’utilise l’huile d’olive ou l’huile de colza bio de ma cuisine, qui présentent toutes deux d’excellentes propriétés hydratantes et anti-oxydantes pour la peau. En fonction des besoins, il est possible de rajouter une goutte d’huile essentielle dans l’huile que l’on applique sur le visage en soin hydratant, mais attention, bien se renseigner sur cette huile essentielle avant!

Les disques démaquillants lavables, qu’est-ce que c’est?

Cette photo parlera mieux que moi. A l’usage, aucune contrainte: après s’en être servi, au lieu de le mettre à la poubelle on le met au sale (certains sont vendus avec un petit sac pour le lavage). C’est tout doux, beaucoup plus agréable qu’un coton classique!

Disques démaquillant lavables zéro déchet

Qui se lance avec moi?

4 Comments

  • Reply Laurie 25 avril 2016 at 17 h 46 min

    Bonjour,
    Je découvre ton blog aujourd’hui et je le trouve vraiment super ! Je suis végane et je n’achète quasiment que du vrac et je restaure au lieu de jeter ou je donne. Je vois que nous sommes dans le même état d’esprit avec le Zéro Emballage 🙂
    J’ai une petite question, j’utilise encore du coton jetable (très peu) mais j’aimerai passé au coton lavable. Où les as-tu acheté ? Combien t’ont-ils coûté ? Combien de fois peux-tu les laver/ utiliser ?
    Merci d’avance pour ta réponse et continue ce blog car il est un puit d’inspiration !
    Bonne soirée

    • Reply abracada-vrac 25 avril 2016 at 18 h 56 min

      Bonsoir Laurie!

      Merci beaucoup pour tes gentils compliments et tes encouragements!! Bravo pour ta démarche 🙂 Oui Oui fonce pour le coton lavable! J’avais acheté les miens dans un magasin La Vie Claire, de la marque emma nature. Le pack contient 20 disques et un sachet de lavage, et coûte environ 23 euros je crois. Cela fait un an et demie que je les utilise et ils sont nickel!

  • Reply marika 31 mai 2016 at 14 h 51 min

    On peut aussi faire ses propres lingettes démaquillantes ! En coton bio ou meme mieux en bambou ! Achetez le tissu au mètre sur internet c’est très simple et ca revient beaucoup moins cher…

    • Reply abracada-vrac 31 mai 2016 at 15 h 03 min

      Effectivement, merci pour l’idée Marika 🙂

    Leave a Reply